MENU

10/07/2016

Une putain d’histoire de Bernard Minier

Une putain d'histoire de Bernard Minier
« Au commencement était la peur… »
Hors des flots déchaînés, une main tendue vers le ciel. Un pont de bateau qui tangue, la pluie qui s’abat, et la nuit… Le début d’une « putain d’histoire ».
Une histoire d’amour et de peur, de bruit et de fureur. L’histoire de Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, Glass Island, battue par les vents, cernée par la brume 360 jours par an et uniquement accessible par ferry, tout le monde connaît tout le monde, jusqu’au plus noir de ses secrets. Ou du moins le croit-on.
Quand la peur gagne, la vérité s’y perd…


Déjà, Junko, si tu passes par là, merci pour la recommandation. Je ne sais vraiment pas comment je vais écrire cette chronique parce que ce livre, il porte bien son nom. C'est une putain d'histoire... Je ne sais pas à quoi je m'attendais en le lisant mais une chose est sûre, je ne m'attendais pas à ça. En fait, j'ai commencé cette lecture un peu à l'aveugle. Le résumé ne dit pas grand-chose. Un meurtre, une île, un temps de chien. Voilà tout ce que l'on nous dit. Je pensais donc que j'allais avoir droit au schéma classique : le gamin tente d'élucider le meurtre de sa copine, le meurtrier essaie de le tuer, il n'y arrive pas, tout est bien qui finit bien. (Enfin sauf pour la copine, quoi.) Mais alors ce n'était pas du tout ça !

"Le 22 octobre 2013, vers 5 h 45 du soir (il faisait déjà presque totalement nuit), elle m'a dit : «Henry, je veux qu'on fasse un break.» C'est là, sans doute, que tout s'est joué."

Ce livre, il part dans tous les sens. Attention, ce n'est pas un reproche. Plus on avance dans l'histoire, plus l'intrigue s'intensifie et devient compliquée. Plus on fait des découvertes, plus on croit savoir ce qui se passe, plus on s'éloigne de la vérité. Je tire mon chapeau à l'auteur ! Cette fin, ce plot twist incroyable, je ne l'ai pas du tout vu venir. Non seulement elle m'a surprise, mais, en plus, elle remet tout le roman en question. Que c'est tordu ! J'adore ! Imaginez que chaque indice, chaque découverte soit des cartes avec lesquelles vous faites un château. Le plot twist final, c'est le vent qui vient détruire totalement votre château. Il ne reste plus rien. Cette fin m'a aussi fait froid dans le dos, je dois bien l'avouer.

"Se balader sur Internet, c'est comme se balader à poil toute la journée dans une maison de verre"

Il n'y a pas que l'histoire que j'ai aimée. Le style de l'auteur, que je ne connaissais pas du tout, m'a aussi beaucoup plu. J'étais un peu déçu de voir que le roman était écrit à la première personne. Pourtant, j'ai vite oublié ce détail. C'est fluide et ça se lit bien. J'ai même fini par apprécier l'utilisation de la première personne. On se sent plus proche d'Henry et on s'attache plus facilement à lui. J'ai adoré l'ambiance aussi. Cette ile, la pluie, le froid, ça rajoute une petite touche glauque très appréciable.

"Chaque foyer a ses règles tacites. Chaque famille est un pays et un gouvernement à lui tout seul, où règnent des lois qui n'ont pas cours dans la maison d'à côté, des dizaines de petites conventions et d'habitudes qui, à l'abri des regards, assurent son unité."

Bon, je me rends compte que je ne dis pas grand chose dans cette chronique au final. Mais croyez moi, si le résumé ne dit rien il y a une raison. Moins on en sais en attaquant cette lecture, mieux c'est. Avec Une putain d'histoire, l'auteur nous sert une intrigue hyper compliquée mais bien menée qui nous tient en haleine du début à la fin. Je le recommande à tous les amateurs de polars/policiers/thrillers.

4/5

14 commentaires:

  1. Un roman que j’aimerai énormément découvrir, depuis que je l'ai croisé il me tente bcp :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu te laisseras tenter et qu'il te plaira :)

      Supprimer
  2. Eh bien ! Tu me donnes très envie de découvrir ce livre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux :D J'espère que tu te laisseras tenter !

      Supprimer
  3. Ta chronique est intrigante et donne envie.

    RépondreSupprimer
  4. Ca a l'air différent pour le coup. Je crois l'avoir vu passer mais je n'ai pas tenté, il faudrait peut etre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Différent, oui ! Je me suis fait avoir comme jamais. Bon, je lis rarement ce genre littéraire donc ça a peut-être joué aussi...

      Supprimer
  5. J'ai déjà faillit l'acheter plusieurs fois et finalement je l'ai pas fais mais ton avis donne envie de le lire ! ��

    RépondreSupprimer
  6. Aww, tu me donnes envie ! Il est dans ma WL :)
    Je te conseille aussi "Givré" du même auteur, l'ambiance est top et là aussi l'enquête est franchement bien maîtrisée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira si/quand tu le liras. Merci de la recommendation, je note :)

      Supprimer
  7. J'en entends beaucoup de bien, et je l'ai ajouté à ma WL récemment. Tu me donnes encore plus envie de le lire, je dois avouer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)