6/15/2012

L'appel de l'ange – Guillaume Musso

l'appel de l'ange Guillaume Musso

New York. Aéroport Kennedy. 
Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route. Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s'aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco. Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…

Musso, c'est un peu l'écrivain du moment. En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti quand j'ai vu un reportage à la télévision il y a quelque temps. Étant toujours un peu à la rue, je n'avais jamais entendu parlé de lui. Maintenant, je me demande comment j'ai fait parce que ses livres sont absolument partout!
Bref, j'ai donc décidé de voir ce qu'il valait en commençant par L'appel de l'ange.

Parlons d'abord de l'auteur.
Par moment il se lance dans des descriptions et des explications qui ne me semblent pas vraiment indispensables à l'histoire. J'ai un peu eu l'impression qu'il essayait d'étaler ses connaissances. Il m'a rappelé ces personnes qui parlent comme si elles avaient tout vu et tout vécu. C'était pas franchement agréable.

L'histoire peut paraître banale au premier coup d'oeil : deux personnes se bousculent et échangent accidentellement leurs téléphones portables. Ils ne se connaissent pas et pourtant on découvre très vite qu'ils sont liés par une affaire d'enlèvement.

Le point de vue alterne entre celui de Johnatan, ancien grand nom de la cuisine qui tient désormais un petit restaurant a San Francisco, et celui de Madeline, ex flic reconvertie en fleuriste a Paris. J'aime beaucoup quand il y a plusieurs points de vue dans un livre. Je dirai donc que c'est un point positif de L'appel de l'ange.

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Au début on ne sais pas trop dans quelle direction on va et les personnages manquent de profondeur. Même si, une fois passé les 100 premières pages, l'histoire s'accélère un peu et qu'il y a quelques rebondissements, la fin reste assez prévisible.
De plus, je ne trouve pas que l'histoire d'amour était nécessaire mais d'après ce que j'ai lu sur internet Musso aime un peu de romance dans ses livres.

Au final, j'ai apprécié ce roman mais je ne le relirai pas. C'est un bon livre de plage.

3/5

5 commentaires:

  1. Il paraît que ce n'est pas son meilleur. J'ai lu "Parce que je t'aime" et "La fille de papier". J'ai beaucoup aimé le premier, mais le deuxième est encore mieux selon moi !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis méga fan de Musso :) !!! J'ai adoré tout ses romans :) !!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pas trop accroché au style de Musso mais je me rends compte que L'appel de l'ange n’était peut-être pas le meilleur roman par lequel commencer. La fille de papier est dans ma PAL donc qui sait... :)

    RépondreSupprimer
  4. L'appel de l'ange est assez noir...si je devais t'en conseiller un: c'est très difficile parce que je les ai tous aimé mais j'ai A-do-ré Que serais je sans toi.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu La fille de papier que j'ai largement préféré mais je crois que Musso n'est juste pas fait pour moi. ^^

    RépondreSupprimer

N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage ! :)