MENU

12/15/2017

Pause hors sujet #2 : recettes de Noël


Vous le savez maintenant, mais j'adore noël et l'hiver. Du coup, j'avais envie de partager quelques unes de mes recettes préférées que j'aime faire à cette saison : le chocolat chaud au beurre de cacahuètes, le pain d'épices et les biscuits de noël. Si ce genre d'article vous intéresse j'ai aussi des recettes de bûches. C'est parti !

Le chocolat chaud au beurre de cacahuètes 

Alors oui, c'est pas vraiment une recette mais c'est tellement délicieux que je me devais de l'ajouter à cet article !

Ingrédients :
- 200ml de lait
- 2 cuillères à café de cacao
- 1 cuillère à café de beurre de cacahuètes

Rien de plus simple, il suffit de faire chauffer le lait à feu doux dans une casserole, d'ajouter le cacao et le beurre de cacahuètes (vous pouvez ajuster les quantités selon vos préférences) et de remuer jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Versez le tout dans un mug (de noël, c'est mieux ^^) et dégustez ! Pour plus de gourmandise, vous pouvez même rajouter de la chantilly et quelques mini marshmallows.

Le pain d'épices


Ce n'est pas noël si on ne fait pas au moins une fois du pain d'épices ! Après avoir testé des tas de recettes différentes, j'ai enfin trouvé LA recette qui marche. Je l'ai faite des dizaines de fois depuis et à chaque fois, c'est un succès. Moi qui trouve le pain d'épices industriel immonde, je trouve le résultat délicieux. Vous pouvez aller la voir directement sur le site où je l'ai prise en cliquant ici.

Ingrédients :
- 250g de farine (de seigle de préférence, mais ça marche avec n'importe quelle farine aussi)
- 250g de miel de fleurs
- 175ml d’eau
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 10g d’épices à pain d’épices

  • Mettez votre four à préchauffer à 180°C
  • Faites chauffer l'eau quelques minutes, ajoutez-y le miel et mélangez bien.
  • Dans un récipient, mélangez la farine, les épices et le bicarbonate puis ajoutez l'eau et le miel.
  • Une fois le mélange bien homogène, versez le tout dans un moule et enfournez à 150°C pour 50 minutes environ.

Pour la conservation, personnellement je mets mon pain d'épices dans du film alimentaire et l'enveloppe ensuite dans un linge.

Les biscuits de noël

Ah mes fameux biscuits de noël que je fais tous les ans et qui sont si bons ! Ils sont un peu long à faire, mais ça en vaut la peine. Vous trouverez la recette d'origine ici. Je l'ai légèrement modifié pour qu'elle soit parfaite (et surtout pour que la pate soit moins collante ^^)


Ingrédients :
- 100g de beurre doux
- 70g de sucre en poudre (roux pour ma part)
- 100g de miel
- 1 gros œuf
- 310g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 cuillère à café d'épices pour pain d'épices

  • Mélangez le beurre mou, le sucre et le miel avec une cuillère en bois jusqu’à avoir une consistance de pommade
  • Ajoutez l’œuf.
  • Incorporez la farine, la levure chimique et les épices pour pain d’épices et finir à la main.
  • Filmez la pâte et réservez-la au réfrigérateur pendant 30 minutes à 1 heure.
  • Etalez la pâte sur une épaisseur d’1/2 cm ***
  • Découpez des biscuits avec les emporte pièces. Posez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faites cuire 10 à 15 minutes à 180°C
*** personnellement je fais cette étape en plusieurs fois. Je sépare ma pâte en 5 parts et pendant que j'étale et découpe une part je laisse le reste de la pâte au frigo. Quand la pâte reste trop longtemps à l'air libre elle devient collante et ramollit.

Voilà ! Si jamais vous testez l'une de ces recettes, dites moi ce que vous en pensez. :)

12/13/2017

November 9 de Colleen Hoover

Quand l'amour s'écrit au futur...
Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.
La jeune femme est sur le point d'aller s'installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d'actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain.
Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l'intensité de ce qu'ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.
Fallon devient alors la source d'inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est unemine d'informations pour lui et, pour tous les deux, c'est le moyen de faire le point sur leur vie.
Jusqu'au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?


Rappelez vous, quand j'ai lu Confess il y a quelques mois j'ai terminé ma chronique en disant "je crois que Colleen Hoover et moi ça ne marchera jamais" j'aurais vraiment du m'écouter... Je ne sais pas comment je vais écrire cette chronique en restant polie et sans spoiler mais je vais faire de mon mieux.

"I don’t want to wear that, I want to wear this."
"No, I’m paying for dinner, so I get to choose what to stare at while we eat."

Comme pour les deux autres livres de l'auteur que j'ai lus, le style est plutôt agréable et le roman se lit très vite. Les points positifs s'arrêtent là. L'idée de base (se voir une fois par an à une date précise) est sympa en théorie mais ne fonctionne pas en pratique. Probablement parce que leurs raisons sont complètement stupides. Mais mon plus gros problème avec ce livre, c'est le personnage principal masculin, Ben. Prenez un dictionnaire, à côté du mot manipulateur vous retrouverez sa photo. La manipulation, même si les intentions sont bonnes, reste de la manipulation.

 "You have already made this the best I’ve ever had, and I’m not even inside you yet."

Dès le premier 9 novembre, c'était mal barré. Petits spoilers : Quelques heures après leur rencontre, Ben déshabille Fallon sans jamais lui demander sa permission alors qu'elle est clairement mal à l'aise. Il l'oblige aussi à mettre une robe qu'elle n'a pas envie de mettre. Fin des spoilers. Et c'est seulement dans les premieres pages ! Plusieurs fois dans le livre il lui dit que ce qu'elle ressent est faux ou idiot. Quant au twist final (dont je ne peux rien dire puisque c'est quand même un très gros spoiler) c'était la cerise sur le gâteau ! L'obsession de Ben pour les cicatrices de Fallon m'a aussi mis très mal à l'aise. Bref. Je vais m'arrêter là je crois.

"Why would a girl care to find herself when she'll never be able to make herself feel as good as a guy can?"

Au final, je sors de cette lecture énervée. Enervée que ce genre de livres existent, énervée que personne ne voit le mal et énervée d'avoir perdu mon temps. Une chose est sûre, je ne laisserai pas de quatrième chance à Colleen Hoover.

1,5/5

Juste un petit PS, les citations que j'ai choisies pour cette chronique ne sont évidemment pas des citations que j'ai aimées. Si elles vous donnent envie de vomir, c'est tout à fait normal. ^^

12/11/2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #84

C'est lundi, que lisez-vous ?

C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous repris par Galleane (la bannière provient de son blog). Il s'agit de répondre à trois questions : Qu'ai-je lu la semaine passée ? Que suis-je en train de lire en ce moment? Que vais-je lire ensuite ?

***

Mes lectures de la semaine passée

 


Bonjour ! La semaine dernière j'ai terminé Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens et j'ai lu Sept tombes et pas de corps, le tome 7 de Charley Davidson. Une super semaine livresque !

Ma lecture en cours


Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure donc sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?

Ca fait un moment que j'ai envie de relire un Harry Potter et quelle meilleure saison que celle ci pour le faire ? J'ai choisi L'école des sorciers parce que c'est le moins sombre et aussi parce que c'est le tout premier noël de Harry à Poudlard.

Ma prochaine lecture

 

Je ne sais pas encore.

Et vous, que lisez-vous cette semaine ?

Sur le blog la semaine dernière :
- Trilogie de la Poussière, Tome 1, La belle sauvage de Philip Pullman
- Charley Davidson, tome 6, Au bord de la sixième tombe de Darynda Jones

12/08/2017

Charley Davidson, tome 6, Au bord de la sixième tombe de Darynda Jones

La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Mais Charley Davidson n'est pas comme la plupart des filles. Détective privée et faucheuse en formation, elle a tendance à semer la pagaille autour d'elle, surtout quand elle a bu du café.Son bien-aimé Reyes est certes le seul fils du diable mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont Charley pouvait rêver. Malgré tout cela, quand elle met la main sur le fichier du FBI concernant l'enfance de Reyes,elle ne peut pas s'empêcher de l'ouvrir. Et ainsi, déchaîner les enfers.

A chaque fois je dis que je vais ralentir mon rythme de lecture des Charley Davidson et à chaque fois je n'y arrive pas. Ces livres sont tellement biens que c'est impossible de résister !

"Deliver one hundred boxes of Cheez-Its to the unmarked—ignore the license plate—cherry red Jeep Wrangler sitting in your parking lot by noon today, or you will suffer the consequences. [...] They will be dire."

Mais quel tome !! (Oui, encore !) Il s'est passé tellement de choses que j'ai même eu du mal à suivre et à me rappeler qui était qui parfois. L'auteur a balancé plusieurs intrigues qu'elle a ensuite bien mélangé et ça donne Au bord de la sixième tombe. Autant vous dire qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer et qu'il faut bien s'accrocher pour suivre. Ceci étant dit, j'ai adoré ce tome et l'intrigue "all over the place" est le seul défaut que je lui trouve. J'adore toujours autant Charley, même si son idiotie me donne parfois envie de lui mettre une claqe, elle me fait mourir de rire. Et bonne nouvelle ! Reyes Farrow a enfin conquis mon cœur. Il m'aura fallu 6 tomes mais je suis enfin sous le charme. Faut dire qu'il était un peu moins "Moi Tarzan, toi Jane, femme obéir" dans ce livre, ça aide.

"I have a perfect body. It's in my trunk."

En bref, encore un super tome ! Je vous retrouve très vite pour la chronique du tome 7 que je suis en train de lire. Zéro self-control je vous jure. Mais bon, avec une telle fin, fallait s'y attendre aussi...

4,5/5

12/06/2017

Trilogie de la Poussière, Tome 1, La belle sauvage de Philip Pullman

À l'auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d'équipée, doivent s'enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s'affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours.

Vous le savez peut-être mais je suis une grande fan de la trilogie A la croisée des mondes. J'ai lu et adoré le premier tome il y a bien 15 ans mais je n'ai lu la suite que 10 ans plus tard (ma mère m'avait acheté HP3 à l’époque et vous comprenez... les priorités tout ça tout ça ^^) Bref. Quand j'ai entendu parler de la Trilogie de la Poussière j'étais plus qu'excitée et il fallait absolument que je lise ce premier tome dès sa sortie ! Alors, est ce que La belle sauvage est à la hauteur ?

"My dad says you can't believe anything the gyptians say. There's always a hidden gender with them."
"A what?"
"They got secret plans that no one else knows about."

Eh bien je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture. Si j'ai adoré retourner dans l'univers d’À la croisée des mondes et retrouver des "têtes connues", La belle sauvage a pas mal de défauts. J'ai retrouvé l'univers, l'ambiance et la jolie plume de l'auteur mais par moment le tout manquait un peu de rythme et d'action. Certains passages était aussi plus qu'étrange. Je me suis un peu sentie comme Alice après qu'elle s'est retrouvé au Pays des merveilles. Par contre, j'ai adoré les personnages. Plus particulièrement, Malcolm que je ne connaissais pas puisque je n'ai jamais lu Lyra's Oxford. C'est un petit garçon adorable et courageux que j'ai hâte de retrouver.

En bref, loin d'être parfait, La belle sauvage m'a quand même fait passé un bon moment et m'a donné envie de connaitre la suite. Une réussite pour moi.

4/5